Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Internet haut et très haut débit : 80% de la France couverte d’ici 2022

Internet haut et très haut débit : 80% de la France couverte d’ici 2022

Le Gouvernement a lancé un Plan France Très Haut Débit afin de garantir le bon haut débit de qualité pour tous d’ici fin 2020 et le très haut débit pour tous d’ici fin 2022. Est-il tenable ?

internet-tres-haut-débit
Quelles sont les meilleures offres fibre du marché ?

Rendre géographiquement accessible Internet à tous les Français en 2020

L’équipement numérique de qualité des Français fait partie des priorités de l’actuel gouvernement. L’objectif est d’équiper tous les Français à un accès internet fin 2020 (8 mégabits par seconde) et à un accès internet très haut débit fin 2022 (30 mégabits par seconde). Le secrétaire d’État à la cohésion des territoires a récemment rappelé devant un parterre d’élus et d’industriels : « Nous avons des objectifs très ambitieux. Si l’on n’est pas capable de tenir nos promesses aux Français, nous aurons un très gros problème. Le lendemain des élections ne sera pas très bon. ». Le membre du gouvernement affiche sa confiance alors que la loi Elan portée au Parlement contient des mesures qui doivent faciliter la vie des industriels et des opérateurs dans leur projet d’aménagement numérique du territoire.

30 millions de logements à équiper

Le calendrier est toutefois compliqué à tenir. Il faut en effet que 80 % de la population au minimum soient équipées en fibre en 2022 et 100 % en très haut débit. Concrètement, cela signifie qu’il faut équiper en prises 30 millions de logements sur les 36 millions concernés. Pour rappel, en une décennie, ce sont 11 millions de prises qui ont été mises en place. Il en manque donc 19 millions à déployer en seulement quatre ans. Etienne Dugas, président d’InfraNum, la fédération des professionnels des infrastructures dans les territoires, évalue à « 3,2 millions de nouvelles prises cette année » tout en avertissant qu’il « en faudrait 4,5 millions par an ». Pourquoi ce décalage ? Etienne Dugas pointe le manque de compétences dont souffrirait la filière.

Manque d’effectifs et arrêt des subventions aux collectivités

Le président de la fédération des professionnels des infrastructures dans les territoires tient à rappeler que « fin 2017, nous avions un effectif de 17.000 personnes pour construire ces réseaux ». Un nombre insuffisant puisqu’il « faudrait monter à 28.000. Les plans de formation sont en place, mais notre problème c’est le sourcing ». La pénurie de candidats inquiète alors que le taux de chômage reste paradoxalement toujours élevé en France. Etienne Dugas décrit un métier difficile, physique, plutôt méconnu et pourtant bien payé. Autre souci : l’investissement moindre des grands opérateurs dans les zones moins densément peuplées pouvant causer des inégalités entre les territoires. Les instances publiques sont alors contraintes de participer au financement sauf que le guichet des subventions est désormais fermé entrainant des ralentissements d’investissements pourtant inévitables pour tenir le calendrier.

Supprimer les zones blanches : des procédures qui sont longues

La couverture mobile des zones blanches est un axe prépondérant de cette politique. Les grands opérateurs se sont engagés à investir 3 milliards d’euros. En contrepartie, l’état renouvelle leurs fréquences sans enchère financière pour une décennie. Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free doivent construire 5000 pylônes supplémentaires chacun, dont 485 ont été identifiés afin de couvrir des zones entièrement dépourvues d’accès au mobile. Parallèlement, les opérateurs doivent couvrir la population en 4G, soit 10.000 communes qui vont basculer de la 2G ou 3 G à la 4G. Chaque année, ce sont 600 à 700 nouveaux sites à pourvoir mais les procédures sont longues ce qui laisse dubitatif sur le respect des délais du plan.


Article écrit par l'équipe éditoriale de france-forfait.com
Editeur d'actualités et d'avis des forfaits mobile
site de référence : www.france-forfait.com


A lire également :


16/11/2018 à 11h45 - Samsung commercialise le 1er mobile à écran pliable

L’écran pliable est régulièrement cité comme la rupture technologique qui va relancer l’industrie du smartphone. Le premier à dégainer est Samsung qui a présenté à San Francisco sa technologie Infinity Flex Display. [ Lire l'article ... ]

Catégorie : Forfaits Mobiles


09/11/2018 à 15h12 - 4G : Bouygues Telecom couvre 98 % de la population et travaille sur sa relation avec ses clients

Le réseau 4G Bouygues Telecom couvre 64 millions de Français au 1er octobre 2018, un chiffre qui représente 98 % de la population totale du pays. L’opérateur rejoint à ce titre Orange et mise sur la relation client. [ Lire l'article ... ]

Catégorie : Forfaits Mobiles


26/10/2018 à 10h37 - Qualité des services mobiles : Orange sur le podium

Orange se hisse en première position, seule ou à égalité, sur 181 des 193 éléments mesurés par l’Arcep en 2018. Pour la huitième fois d’affilée, l’opérateur est déclaré meilleur réseau mobile de France. [ Lire l'article ... ]

Catégorie : Forfaits Mobiles


19/10/2018 à 14h03 - Le marché des opérateurs de téléphonie en France : chiffres clé T2 2018

L’Arcep vient de publier un rapport sur le marché des opérateurs de télécommunication en France pour le deuxième trimestre 2018. Résultats : stabilisation des revenus des opérateurs et des services de communications électroniques. [ Lire l'article ... ]

Catégorie : Forfaits Mobiles